Le village de Oizé est situé dans le département de la Sarthe. Il remonte aux premiers temps de l’occupation romaine. Il a été choisi par les Romains comme chef-lieu d’une des 14 condita ou régions qui formaient le pays cénomen.

Reconstruit à l’emplacement d’un ancien temple romain, puis sur un château féodal, ce splendide château date du XVIIIè siècle. Proche du Mans, à 1h30 de Paris et 20 minutes du circuit des 24 h du Mans, ce petit havre de paix ne peut que vous éblouir.

Au XIXè siècle, deux autres pavillons sont construits par la famille de La Porte. Ses salons lambrissés, typiques du XIXè siècle, sont ornés de 5 tableaux évoquant des paysages bucoliques (Japon, Inde, Italie, Pays-Bas et la Russie). Les armes de la famille de La Porte figurent au-dessus de la porte d’entrée : casque de chevalier avec des aigles (blason de Habsbourg ?) et la Lettre P. 

DATES3
Exterior#5

Entièrement rénové, ses 550 m2 habitables ne sont que beauté et raffinement : du beau, rien que du beau, au détour des couloirs sur 3 niveaux, au fil des 13 chambres thématiques avec leurs salles de bain, de sa splendide salle de réception avec cheminées en marbre, de son salon bucolique tout en boiseries et de son escalier suspendu en chêne datant du XIXè siècle. Une décoration chic et raffinée, un esprit sobre et fonctionnel, bref, une demeure de charme où l’on se sent bien.

Un pigeonnier provient de la première construction subsiste et date du XVè siècle ainsi que la crypte de l’ancienne chapelle. Un deuxième pigeonnier (confère carte postale ci-dessous) est tombé au début du XXè siècle. Le pigeonnier est aménagé en gîte rural.

Chateau-montaupin-image-archive
Chateau-montaupin-pigeonnier

Dans le parc du château de plus d’1 ha se trouvent une piscine sécurisée et des arbres majestueux.

Nous y trouvons en particulier un épicéa (confère l’article du Nouvel Observateur avril 1979), qui a plus de 4 siècles, un tuya, un séquoia et un catalpa dont le tronc a une circonférence de près de 10 mètres, et qui proviendraient de graines ramenées d’Orient par Pierre Belon, naturaliste né en 1517 à la Souletière, à la limite d’Oizé et de Cérans-Foulletourte. Outre les sapins, les cèdres, les marronniers, les peupliers d’Italie, les noyers, les pommiers, les cerisiers, les poiriers et les pruniers, des roses, des vignes, des tulipes, des jacinthes, des jonquilles, du muguet, des roseaux et iris poussent près de l’étang.

Les palmiers cohabitent avec les potagers de menthe, les muriers, les framboisiers, le cassis et les groseillers.

Le château de Montaupin se dresse fièrement et domine, du haut de ses tours, la campagne environnante.

Aujourd’hui, le château de Montaupin accueille des touristes de partout en France et du monde. Il est exploité en tant que chambres d’hôtes et dispose d’un gîte. Des événements (résidence d’écrivains, baptême, première communion, mariage, départ à la retraite, etc.) y ont lieu dans une ambiance conviviale et chaleureuse fidèle à l’esprit de la Sarthe et des Sarthois.e.s.

Alors, si son charme agit, si vous vous sentez l’envie de vous en imprégner, laissez-vous tenter et n’hésitez pas une seconde à nous contacter.